Déplacements
- Publié le 23 novembre 2018

La rue, on la partage!

Attention fragile! En très peu de temps, les modes de déplacement se sont tout à la fois diversifiés et développés. Pour assurer un bon partage de la rue entre les différents usages, chacun doit tenir compte des autres et respecter les règles. Atelier “code de la rue” !

Contenu

Tour à tour, tous les usagers de l’espace public sont fragiles. Que l’on soit piéton, cycliste, sur une trottinette, à scooter, moto, et même en voiture, si on ne respecte pas les règles de bonne conduite, et souvent de bon sens, on s’expose au danger. Et ce, pour soi comme pour autrui.

C’est le message de la campagne de communication sur le partage de la rue, actuellement en cours. Le “Petit guide des bonnes conduites” et la web-série Z’œufs code sur Youtube, réalisés par la Métropole et la Ville de Lyon en lien avec les associations d’usagers, remettent les choses à plat.

Oui, le trafic vélo a été multiplié par 6 depuis 2001, oui de nouveaux modes de déplacement voient le jour, mais oui encore, il faut que «chacun adopte le bon comportement et que tous se respectent mutuellement».

Bien qu’étant le plus vulnérable, le piéton lui-même doit se plier aux recommandations. Car son comportement a aussi évolué avec le temps. En cause notamment, le smartphone. Concentré sur son téléphone, on en perd le contact avec la réalité. Si les automobilistes ont été les premiers alertés sur son usage au volant, la mise en garde est désormais tout autant valable pour les cyclistes, les adeptes de la trottinette et, donc, les piétons.


Au pas

Un cas particulier dans les nouvelles maniè­res de circuler est celui des trottinettes électriques en libre-service. Elles sont apparues dans les rues et sur les trottoirs de la ville voilà quelques semaines.

La conduite à tenir pour ces engins susceptibles de rouler jusqu’à 25km/h est simple, il faut rouler sur les pistes cyclables ou mettre pied à terre et marcher au pas, soit à 6km/h maximum, lorsqu’on est sur le trottoir. Et, quand on n’en a plus besoin, la garer correctement afin qu’elle ne gêne pas la circulation des piétons notamment.

Quant aux skates, rollers, hoverboards… (avec ou sans moteur) personnels, la règle des 6 km/h est également de rigueur sur les trottoirs. Une nouvelle réglementation nationale est en cours de préparation.

 

 

 

 

Voir tous les épisodes de la web série Z'oeufs code

Bloc recherche - Actualités